Au jour le jour

Archives
Chargement en cours
Campagne

CTN Trains

Tracts

Tract point d’étape du CTN Trains concernant l’incident COSMO du 03 août dernier Télécharger le fichier
Tract aux cheminots « emploi/rémunération/conditions de travail » du CTN Trains Télécharger le fichier
Note aux militants sur le projet de création d’un établissement Intercités Grand Sud Télécharger le fichier
Communiqué unitaire CGT, UNSA, SUD-Rail, CFDT suite au retrait du projet de vente « des essentiels » à bord par les ASCT Télécharger le fichier
Tract aux cheminots du CTN Trains concernant la recrudescence des actes de sûreté envers les cheminots et les usagers Télécharger le fichier
Tract d’appel à la grève pour l’action interprofessionnelle du 19 mars 2019 du CTN Trains Télécharger le fichier
Tract du CTN Exploitation concernant l’audience Direction Voyages du 19 décembre 2018 Télécharger le fichier
Tract des CTN Exploitation, Trains et Traction sur le «Transfert de l’autorisation de départ» Télécharger le fichier
Tract du CTN ECT sur le métier d'ASCT suite à la bilatérale DDT du 20 septembre 2016 Télécharger le fichier
Tract du CTN ECT sur le projet Paris-Lyon faisant suite à l’audience DCI du 13 octobre 2015 Télécharger le fichier
CTN ECT : DCI déposée vendredi 09 octobre 2015 dans le cadre du Projet Paris-Lyon Télécharger le fichier
Note aux secteurs Fédéraux, à tous les CTN suite à la problématique des déshuntages d'engins-moteurs Télécharger le fichier

Réforme du ferroviaire : les ECT/ESV ne sont pas epargnés

Appel à la mobilisation - Tract ECT

Depuis le 1er janvier 2015, la séparation en 3 EPIC est devenue effective. Les personnels des ECT/ESV sont dans l’EPIC Mobilités. Entre les conséquences de la réforme et le quotidien qui ne cesse de se dégrader, les personnels des ECT/ESV sont pleinement concernés.

La question essentielle de la dette du système ferroviaire n’a pas été réglée. La Direction favorisera les fermetures de lignes au profit des services d’autocars et de co-voiturage, le non renouvellement du matériel roulant, la dégradation des conditions sociales des cheminots.

La réforme dans les ECT/ESV, quelles conséquences ???

Pour les personnels des ECT/ESV, cela se solderait par :

  • L’amplification de la spécialisation par activité,
  • La fin du métier unique et transverse, au profit d’un métier commercial polyvalent,
  • L’arrivée de la concurrence et ses conséquences (reculs sociaux et dumping social),
  • Fin du titre I, sédentarisation…
  • L’intensification du travail avec fusions des pôles d’appui tels que CPST, personnels administratifs, RH, conduisant à une baisse des services rendus aux cheminots en proximité,
  • La généralisation du modèle EAS (exemple : réduction de 50% des effectifs comme annoncé à Strasbourg) avec des conséquences sur les autres personnels et notamment l’encadrement,
  • la systématisation des accueils embarquement/débarquement réalisés à 100% par les ASCT et intégrés comme Journées de Travail dans les roulements,
  • Suppression du RH0077 au profit d’une Convention Collective Nationale du voyageur.

En ce sens, l’absence de considération des personnels en grève les 5 et 6 décembre 2014 dénote le mépris que la Direction porte à nos revendications et à notre quotidien :

  • Besoins d’effectifs quantifiés = la Direction répond par la négative
  • Amélioration des conditions de travail = la Direction agite la nouvelle tenue !
  • Garantir une meilleure sûreté = la Direction étend l’EAS : moins d’ASCT, moins de problèmes !
  • Unicité du métier = la Direction répond poursuite de la dédicace et des réductions d’activité dans les ECT
  • Déroulement de carrière = la Direction répond gel des contingents de notations pour tous !

« La voie du service public » garante de notre avenir

La CGT propose, au travers d’un 6 pages, dans le cadre de la loi du 04 août 2014, une organisation de la production locale, territoriale et nationale ainsi que ses exigences sur les négociations concernant la CCN (règlementation du travail) et les activités sociales.

Pour ce qui nous concerne, la CGT revendique la structuration suivante :

Nationalement : La Direction Des Trains doit se trouver dans l’EPIC SNCF de tête afin d’être efficace et au service des activités. Ce positionnement correspond aux relations ligne métier, hiérarchique et prescripteur nécessaires entre la Direction Des Trains, l’EPIC Mobilités et les établissements notamment pour tous les aspects métiers (tenue, outils, formations initiales et continues, emploi…). Garante d’une équité entre tous les établissements, quel que soit l’activité ou le produit.

Territorialement : Des EMACT (Etablissements Multi-Activités Commerciaux Trains) mono-métier à l’image des ECT existants. Garants de l’équité entre les personnels de chaque établissement (déroulement de carrière, parcours professionnels, maintien des compétences, CPST unique et transverse…).

Localement : Des résidences multi-activités permettant de vivre et travailler dans sa région, pour une organisation du travail au plus près des réalités de production.

Au-delà de cet te structuration, la CGT revendique :

  • Un retour à la mixité, gage d’emplois, de charges de travail diversifiées et de parcours professionnels équitables ;
  • Le maintien du métier d’ASCT unique et transverse sur la base des fondamentaux du métier ;
  • Le maintien du titre 1 de roulant ;
  • Le maintien de pôles RH, CPST…
  • La présence d’ASCT en nombre suffisant sur tous les trains du premier au dernier, pour tenir compte de toutes les problématiques, notamment de sûreté et répondre aux besoins du service public ;
  • Un accueil embarquement réalisé par les agents de l’escale et de la SUGE avec des ASCT en appui du dispositif ;
  • Une Convention Collective Nationale sur la base minimale du RH0077 ;
  • L’amélioration des conditions sociales et salariales de tous les cheminots.

L’austérité frappe de plein fouet notre entreprise et nos métiers. Désormais, il faut imposer une autre voie. Ainsi, la mobilisation des personnels des ECT/ESV est primordiale.

La Fédération CGT des Cheminots appelle à amplifier les mobilisations dans la dynamique de la manifestation du 29 janvier pour exiger ensemble la Voie du Service Public !

En ce sens, nous vous proposons de débattre partout sur la possibilité d’intervenir fortement le jour de la consultation du CCE sur la réforme du ferroviaire puis tous ensemble de définir les suites !

Tract ECT Télécharger le fichier

CPC

CPC Voyageurs du 15 juin 2017

    Compte-rendu à la CPC Voyageurs du 15 juin 2017
    Déclaration à la CPC Voyageurs du 15 juin 2017 - EMBARQUEMENT
    Déclaration à la CPC Voyageurs du 15 juin 2017 - EXCELLENCE DPX ET DISPOSITIF D’ACCOMPAGNEMENT À LA CERTIFICATION
    Déclaration à la CPC Voyageurs du 15 juin 2017 - PROJET COSMO
    Déclaration à la CPC Voyageurs du 15 juin 2017

Flash info

Flash-info ECT faisant suite aux agressions de deux contrôleurs

Vendredi 06 février 2015, 2 contrôleurs (1 en service sur le train, l’autre en voiture) se sont fait sauvagement agresser après être venus en aide à une usagère.

Travaillant l’un à la résidence de Lyon, l’autre à celle de Chambéry, c’est légitimement que leurs collègues ont exercé leur droit de retrait à partir de 5h le samedi 07 février, étant sans réponse de leurs Directions.

Dès les premières heures, la Fédération CGT des Cheminots a sommé la Direction nationale d’intervenir auprès des dirigeants régionaux discrédités de leur non réponse devant la violence de l’agression, mais aussi de par leur insouciance ou inconscience en plein week-end de départs en vacances.

Sans répondre à SUD-Rail qui déforme la réalité (ce n’est pas surprenant), il faut savoir que la Fédération a proposé à ses militants dans tous les ECT, samedi 07 février 2015 à 14h00, de se préparer à intervenir dès le lundi 09/02 si la situation n’évoluait pas.

La Fédération SUD-Rail nous a contactés vers 17h00 pour nous dire qu’elle était au courant de notre initiative et voulait s’y joindre... (fin de la polémique).

Sentant monter la mobilisation dans les ECT, la Direction a été contrainte d’annoncer :

  • 8 CDD seront embauchés dans le cadre des écoles programmées ;
  • 8 emplois supplémentaires ;
  • Une réunion à la Préfecture de Police ;
  • La tenue de Commissions Régionales Sûreté mais aussi dans les établissements sur le sujet des trains sensibles.

Démonstration est faite que le rapport de force exprimé par les cheminots aura eu raison des choix politiques et économiques de la Direction.

La Fédération CGT des Cheminots portera, lors du Comité National Sûreté du 11 février 2015, les revendications transverses sur la sûreté (équipement des trains, gares et SUGE...), afin d’obtenir des mesures efficaces et pérennes pour l’ensemble des cheminots sur tout le territoire.

La Fédération CGT des Cheminots remercie les cheminots exécution, maîtrises ou cadres qui se sont mobilisés et qui ont montré ce week-end à la Direction qu’ils ne lâcheraient rien sur la sûreté et que c’était bien l’affaire de tous les cheminots.

Sur les métiers ECT, sur l’EAS, sur les conditions de travail, la Direction nous doit des réponses.

En ce sens, nous vous proposons de débattre partout sur la possibilité d’intervenir fortement le jour de la consultation du CCE sur la réforme du ferroviaire puis tous ensemble de définir les suites !

Flash-info ECT faisant suite aux agressions de deux contrôleurs Télécharger le fichier

Réunions de CTN

Audience TER du 11 mars 2019

    Compte-Rendu de l’audience TER du 11 mars 2019

CTN ECT du 25 janvier 2017

    Déclaration du groupe de travail Formation continue ECT trains du 25 janvier 2017
    Compte rendu du groupe de travail Formation continue ECT trains du 25 janvier 2017

CTN ECT du 14 novembre 2016

    Rapport introductif du CTN ECT du 14 novembre 2016
    Compte rendu du CTN ECT du 14 novembre 2016

Réunion ECT sur les notations du 8/01/15

    Réunion sur les notations du 8/01/15 Lire la suite

    En préambule de cette réunion, la délégation CGT, au nom de toute la CGT, a marqué sa totale solidarité avec les victimes de l’odieux attentat perpétré dans les locaux du journal « Charlie Hebdo ».

    Nous avons demandé à la DDT d’intervenir auprès des chefs d’établissements afin qu’aucun train ne parte avec un équipement incomplet. D’ordinaire inacceptable, c’est dans la période totalement et définitivement inenvisageable avec un plan Vigipirate au niveau le plus haut. La Direction se doit de le respecter scrupuleusement.

    La CGT s’interroge sur le fait qu’après le drame et les annonces de l’élévation du plan Vigipirate, la SNCF ait tardé à informer les agents sur les mesures à prendre. Un seul SMS envoyé à partir de 19h et encore « ne prenez aucun risque ! ».

    Nous sommes en droit d’attendre un peu plus de la part de la Direction d’une grande entreprise publique qui pourrait être considérée comme une cible potentielle.

    Quoi qu’il en soit, la CGT a demandé qu’à l’avenir, dans de telles situations, le message de prévention soit communiqué à tous les agents de trains. En effet, de nombreux établissements sont contributeurs des liaisons ferroviaires avec Paris. 

    La CGT vous demande de ne prendre aucun risque, si l’équipement de votre train n’est pas conforme, il faut en informer vos délégués et faire un rapport. 

    Notations 

    La Direction des Trains s’était engagée il y a un an à recevoir les organisations syndicales, afin de faire un point sur les notations avant l’exercice.

    Cette rencontre a donc eu lieu le 8 janvier. Les pré-annonces sont alarmantes. Ainsi, comme la CGT l’avait annoncé lors du conflit du mois de juin, la Direction compte bien faire financer sa réforme par les cheminots. Productivité accrue, salaires et déroulement de carrière en berne, voilà le programme pour l’année 2015.

    Le détail par région et établissement sera donné le 30 janvier, lors de la réunion sur les niveaux et contingents. Mais déjà, la Direction a aiguisé son discours. Plus de 7OO millions d’euros à économiser sur l’année en frais de personnels, plus de 1100 suppressions d’emplois. L’Etat et les Autorités Organisatrices (AO) sont en recherche active d’économies. Ce cocktail socialement et humainement explosif donne le LA sur les réelles motivations de nos dirigeants.

    En attendant, la Direction a consenti à nous annoncer officiellement la reconduction de la mesure gagnée par la CGT en 2014 concernant les ex-Krusts (+40 notifications supplémentaires) et les mesures sur les reconversions (hors compte). Pour le reste, rien ! Il faudra aller se le chercher !!! Et pourquoi pas dès le 29 janvier (veille de la réunion). La CGT organise une grande manifestation nationale sur Paris pour obliger la Direction à nous écouter. FAISONS-NOUS ENTENDRE !!!1

    La CGT appelle les ASCT à participer massivement à la manifestation nationale du 29 janvier prochain, place Iéna, Paris à 12h00.

Argumentaires

Conférence technique 2017

Audiences Direction

Audience DCI Mobilités du 29 mai 2019

    Compte rendu de l'audience DCI Mobilités du 29 mai 2018

Audience Ouigo du 21 mai 2019

    Compte-rendu de l’audience Ouigo du 21 mai 2019

Audience Intercités du 11 avril 2019

    Compte-rendu de l’audience Intercités du 11 avril 2019

Audience DCI « autorisation de départ » du 13 février 2019

    Compte-rendu de l’audience DCI « autorisation de départ » du 13 février 2019